Nos clients témoignent de leur collaboration avec ProCredit Bank

Jeanne Sekanabo Lubata

Avicultrice Avant de devenir productrice agricole, Jeanne Sekanabo Lubata dirigeait une petite école d’une centaine d’élèves dans l’un des quartiers les plus pauvres de Kinshasa. Elle générait également un revenu complémentaire en achetant et vendant des poules et des poulets. Malheureusement, une des fortes tempêtes de Kinshasa a détruit le bâtiment de l’école en 2000 et elle a dû trouver un nouveau moyen de joindre les deux bouts..

Impressionnée par la réussite d’une amie qui produit et vend des oeufs, Jeanne a décidé d’acheter une douzaine de jeunes poules et de tenter sa chance dans le même type d’activité. Bien qu’elle n’ait aucune expérience formelle en agriculture, elle a réussi à développer son affaire. Ce résultat positif l’a incitée à développer l’affaire : elle a acheté 200 poules supplémentaires et, en neuf ans, la ferme atteignait sa taille actuelle de 7 500 volailles.

L’amie qui l’avait inspirée à produire des oeufs lui parla également de ProCredit Bank et des avantages de la collaboration avec une institution bancaire formelle. Sur cette recommandation, Jeanne est devenue cliente de ProCredit Bank en 2007 : elle a ouvert un compte-courant et utilise les transferts pour payer ses achats de volaille et de fournitures.

Pour son premier crédit, Jeanne a dû attendre jusqu’en juin 2008 lorsque la banque a créé des produits de prêt pour les producteurs agricoles. Jeanne, une de nos premières clientes agricoles, a obtenu un prêt de 4 500 USD pour augmenter la taille de son entreprise. Ceci lui a permis d’accélérer sa production de 30 à près de 1 500 œufs par semaine. Lorsqu’elle a demandé un deuxième prêt, Jeanne avait considérablement augmenté son chiffre d’affaires et a eu droit à un crédit d’un montant de 32 000 USD. Elle explique les avantages de ses investissements :

« Grâce à mon deuxième emprunt de ProCredit, j’ai pu construire plus d’abris et augmenter le nombre de poules pondeuses. Le nombre d’œufs que je produis est près de douze fois plus important et je peux maintenant rassembler près de18 000 oeufs par semaine. »

Aujourd’hui, Jeanne est propriétaire de deux fermes. Pour devenir indépendante des fournisseurs de volaille, elle a décidé de créer sa propre ferme d’élevage. Un total de dix employés l’aident à faire fonctionner l’entreprise sans heurts sur les deux sites.

Pour l’avenir, Jeanne a l’intention d’utiliser le solde de son dernier emprunt pour construire une structure plus vaste pour la ferme d’élevage. Elle envisage également de créer sa propre entreprise de production d’aliments pour ne pas être aussi tributaire des fluctuations fréquentes des prix et des ruptures de stock de ses fournisseurs actuels.

Yvonne Kusuamina

Propriétaire d’une société de conseil en ressources humaines Début 2007, Yvonne Kusuamina décida de quitter la grosse multinationale dans laquelle elle avait travaillé pendant plusieurs années au poste de directrice des ressources humaines. Elle était décidée à utiliser ses connaissances en technologies de l’information, en communication et en ressources humaines pour pénétrer un créneau commercial qu’elle avait identifié : le conseil en gestion des ressources humaines.

Yvonne a donc créé une société, Pay Network, qui propose des solutions sur mesure pour tous les aspects de la gestion des ressources humaines et notamment les salaires, impôts, assurance santé et conseil juridique. Sa progression a été impressionnante : ayant débuté avec seulement deux employés, elle avait après trois ans une équipe de 70 personnes. Son portefeuille de clients contient de nombreux grands noms tels que Mobistar, AGF, Citibank et Neckermann.

Diplômée en finance et comptabilité, Yvonne est devenue cliente de ProCredit Bank en mars 2008. Elle connaissait déjà l’institution car elle avait été garante de prêt. Elle a commencé par ouvrir deux comptes courants, un pour elle-même et un pour Pay Network. Avec le temps, Yvonne a utilisé de plus en plus les services de détail très commodes de la banque. Comme elle le dit elle-même :

« Je détiens plusieurs comptes et effectue beaucoup de paiements par transferts bancaires, très souvent par l’intermédiaire du service e-banking. J’aime pouvoir vérifier l’activité récente de mes comptes à ma convenance.»

Yvonne paye également les salaires de son personnel à l’aide de la fonction e-banking de ProCredit Bank. Chaque employé a un compte privé à la banque qui est connecté à une carte de paiement électronique. Celle-ci peut être utilisée pour retirer de l’argent ou effectuer des paiements sans numéraire sécurisés.

« Le fait de pouvoir payer les salaires de mes employés directement sur des comptes ProCredit Bank est très utile pour éviter les risques associés aux transactions en espèces, » dit Yvonne.

Bien qu’elle n’ait jamais fait de demande de prêt, Yvonne envisage maintenant de demander une facilité de caisse. La banque a créé ce service pour les clients d’affaires en juillet 2009. Yvonne fait des projets ambitieux pour l’avenir.

Comme Pay Network est à présent une société bien établie à Kinshasa, elle envisage de développer ses affaires dans les provinces et elle sait qu’elle peut compter sur le soutien de ProCredit Bank pour réaliser ce projet passionnant.